6 août 2017

Challenge: Les 100 livres à lire dans sa vie

Bonjour à tou.te.s !
Comment allez-vous par cette extrême chaleur ?
Je reviens aujourd'hui pour vous parler d'un autre challenge -oui, encore* ^^ : abondance de biens ne nuit pas! - que j'ai découvert chez Plouf (qui lit n'amasse pas mousse). Le principe est super simple: lire chacun des livres de la liste, sans aucune limite dans le temps.
C'est une liste plutôt éclectique : fantasy, LJ, littérature contemporaine et plus ancienne... avec pas mal de classiques qui me tentent. Je relève donc le défi ! ^^

1) 1984 de George Orwell
2) A la croisée des mondes de Philip Pullman

3) Agnès Grey d’Agnès Brontë
4) Alice au Pays des merveilles de Lewis Caroll
5) Angélique marquise des Anges d’Anne Golon
6) Anna Karénine de Léon Tolstoï
7) A rebours de Joris-Karl Huysmans
8) Au bonheur des dames d’Emile Zola
9) Avec vue sur l’Arno d’E.M. Forster
10) Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell
11) Barry London de William Makepeace Thackeray
12) Belle du Seigneur d’Albert Cohen
13) Blonde de Joyce Carol Oates
14) Bonjour tristesse de Françoise Sagan
15) Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez
16) Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl17) Chéri de Colette
18) Crime et Châtiment de Dostoïevski
19) De grandes espérances de Charles Dickens
20) Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes
21) Des souris et des hommes de John Steinbeck
22) Dix petits nègres d’Agatha Christie 
23) Docteur Jackyll et Mister Hyde de Robert Louis Stevenson
24) Don Quichotte de Miguel Cervantès
25) Dracula de Bram Stoker
26) Du côté de chez Swann de Marcel Proust
27) Dune de Frank Herbert
28) Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
29) Fondation d’Isaac Asimov
30) Frankenstein de Mary Shelley
31) Gatsby le magnifique de Scott Fitzgerald 
32) Harry Potter à l’école des sorciers de J.K. Rowling33) Home de Toni Morrison
34) Jane Eyre de Charlotte Brontë
35) Kafka sur le rivage d’Haruki Murakami
36) L’adieu aux armes d’Ernest Hemingway
37) L’affaire Jane Eyre de Jasper Fforde
38) L’appel de la forêt de Jack London
39) L’attrape-cœur de J.D. Salinger
40) L’écume des jours de Boris Vian
41) L’étranger d’Albert Camus
42) L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera
43) La condition humaine d’André Malraux
44) La dame aux camélias d’Alexandre Dumas Fils
45) La dame en blanc de Wilkie Collins
46) La gloire de mon père de Marcel Pagnol47) La ligne verte de Stephen King
48) La nuit des temps de René Barjavel
49) La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette
50) La route de Cormac McCarthy
51) Le Chien des Baskerville d’Arthur Conan Doyle
52) Le cœur cousu de Carole Martinez
53) Le comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas
54) Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo
55) Le fantôme de l’opéra de Gaston Leroux
56) Le lièvre de Vaatanen d’Arto Paasilinna
57) Le maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov
58) Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley
59) Le nom de la rose d’Umberto Eco
60) Le parfum de Patrick Süskind
61) Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde
62) Le Père Goriot d’Honoré de Balzac
63) Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupery64) Le Prophète de Khalil Gibran
65) Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel
66) Le Rouge et le noir de Stendhal
67) Le Seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien68) Le temps de l’innocence d’Edith Wharton
69) Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda
70) Les Chroniques de Narnia de C.S. Lewis (en cours)
71) Les Hauts de Hurle-Vent d’Emily Brontë
72) Les liaisons dangereuses de De Laclos
73) Les Malaussène de Daniel Pennac
74) Les mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir
75) Les mystères d’Udolgo d’Ann Radcliff
76) Les pilliers de la Terre de Ken Follett
77) Les quatre filles du Docteur March de Louisa May Alcott78) Les racines du ciel de Romain Gary
79) Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig80) Madame Bovary de Gustave Flaubert
81) Millenium de Larson Stieg
82) Miss Charity de Marie-Aude Murail
83) Mrs Dalloway de Virginia Woolf
84) Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee
85) Nord et Sud d’Elisabeth Gaskell
86) Orgueil et Préjugés de Jane Austen
87) Pastorale américaine de Philip Roth
88) Peter Pan de James Matthew Barnie
89) Pilgrim de Timothy Findly
90) Rebecca de Daphné du Maurier
91) Robinson Crusoé de Daniel Defoe
92) Rouge Brésil de Jean Christophe Ruffin
93) Sa majesté des mouches de William Goldwin
94) Tess d’Uberville de Thomas Hardy
95) Tous les matins du monde de Pascal Quignard
96) Un roi sans divertissement de Jean Giono
97) Une prière pour Owen de John Irving
98) Une Vie de Guy de Maupassant99) Vent d’est, vent d’ouest de Pearl Buck
100) Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline

Je pars avec 19 livres lus, ce qui est déjà pas mal :) Je modifierai directement cet article au fur et à mesure de mon avancée :)

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous lu plusieurs livres de la liste ? :)

*Oui, parce qu'entre le challenge 12 mois, 12 ami.e.s, 12 livres de Tom/La voix du livre, le challenge relectures, et les challenges Lire en VO et Relire Harry Potter d'Audrey (je n'ai pas fais d'article pour ceux là ^^), ça fait tout de même cinq challenges...

2 août 2017

Tag: Mon humeur musicale

Bonsoir à tou.te.s!

Tout comme Camille, j'ai beaucoup vu passer ce tag sur le blogo. Je ne l'ai pas repris, car je suis de moins en moins tentée par les tags... Heureusement, elle est là pour me sortir de ma zone de confort, et m'inviter à bouger mes fesses ^^
(comprendre: elle m'a tagué à la fin de son article ^^)

Le principe, créé par Lily Lit, est simple: il faut trouver un morceau qui correspond à chaque critère. Mais comme le principe est le partage, et qu'il n'y a pas assez de catégorie pour vous faire découvrir tous les groupes qui me tiennent à coeur, je m'autorise à en mettre deux par catégorie ;)

Attention, déferlement de chanson française ;)

► Une chanson pour danser


Ca commence fort... Pour la petite histoire, je vais en septembre au mariage de ma cousine, et celle-ci a demandé à chacun.e de ses invité.e.s de lui donner au moins un titre pour danser.
J'ai donc déjà un peu réfléchi à la question.
En outre, je sors d'un camp chantier (une colo, pas un goulag...) (coucou Tristan! Ne te cache pas. Je sais que tu es là. Niarf.). Lorsque l'on participe à la "vie quotidienne" (cuisine, ménage) de cette colo, il est d'usage de s'activer en musique. L'intégralité de mon téléphone a pu repasser plusieurs fois, et j'ai aussi pu découvrir pas mal de morceaux qui bougent.
Tout ça pour dire que j'ai du mal à faire mon choix. 
(j'élimine DSLZ car je pressens qu'ils vont se retrouver plusieurs fois dans ce tag. La Femme pour la même raison. Il me reste donc...)

Ce sera un morceau de Django Django. A vrai dire, je ne connais de lui que son album Born under Saturn, mais j'aime beaucoup (même si je n'écoute pas souvent).


Sinon, il y a aussi...


"Reflections", Django Django --- "Les moissons", Radio Elvis
("Pas de boogie woogie", Eddy Mitchell --- "Marcia Baila", Les Rita Mitsouko --- à peu près tous les morceaux des Offsprings ---....)

► Une chanson pleine de douceur


Paf, deuxième question, me voilà déjà en plein dilemme.
(En vrai le dilemme est constitué de "Est-ce que je cède déjà à la tentation de mettre du DSLZ ?")

Donc, pour satisfaire votre curiosité grandissante, sachez que DSLZ est l'acronyme de Debout Sur Le Zinc, alias mon groupe de musique actuelle préféré. Ils font du rock... avec un violon, une trompette, une clarinette, un accordéon, une contrebasse, et bien d'autres instruments encore, selon les besoins. 
(pour vous éclairer sur le nom du groupe, le Zinc est une métonymie pour désigner le comptoir des bars, anciennement en zinc. D'où DSLZ, on-met-le-feu-à-la-soirée)
Je les aime d'amour ♥ (si jamais vous n'aviez pas encore compris).

Donc! Venons en à ce qui vous intéresse. Pour cette catégorie, j'ai choisi la chanson la chanson Comme un ange, de DSLZ donc.


Sinon, il y a aussi...

"Comme un ange", Debout Sur Le Zinc --- "Sound of silence", Simon & Garfunkel


► Une chanson inspirante

Là aussi, gros questionnement (un niveau sous le dilemme). D'autant que pour moi, cette catégorie ressemble à celles, plus de "une chanson mystique" et "une chanson pour s'ouvrir au monde".

Une chanson inspirante... est-ce que je mets le même groupe ?
Allez, soyons raisonnables, changeons un peu.

Je ne sais pas si vous connaissez Claude Nougaro. Pour moi, c'est un artiste majeur, mais j'ai découvert récemment que pas mal de gens ne le connaissaient pas -ou ne connaissaient que sa chanson la plus célèbre, Armstrong. (mais si: Armstrong je ne suis pas noir, je suis blanc de peau... voilà, ça vous revient.)
Je pense avoir toute son oeuvre chez moi (grosso modo). Et il y a une chanson que j'ai découvert assez tard, et qui m'a bouleversée jusqu'au tréfond de mon âme. (non, je ne la mettrai pas dans "chanson bouleversante". J'en garde une encore plus forte sous le coude.)



Sinon, il y a aussi...


"Assez", Claude Nougaro --- "L'hymne de nos campagnes", Tryo


► Une chanson pour déclarer sa flamme


Curieusement, une des catégories pour lesquelles j'ai le moins d'idées.
Mon enfance musicale a essentiellement été constituée de chanson française. Dans l'ensemble, mes parents ne mettaient pas de musique, ou alors Georges Brassens, Barbara, Nougaro ou le Requiem de Mozart (ce sont les quatre principaux dont je me souviens. Soit dit en passant, deux artistes et une oeuvre que j'estime et aime profondément). Vers 7/8 ans, j'ai pioché dans leur discographie, et j'ai découvert Eddy Mitchell et Michel Polnareff. 
J'ai été complètement fan du second jusqu'à mes 15 ans, et j'aime toujours énormément les deux (plus le premier que le second je pense maintenant, en partie à cause de leur attitude actuelle respective).

Tout ça pour dire que j'ai quelques vinyles de Polnareff chez moi. Une de mes chansons préférées était à l'époque...


Sinon, il y a aussi... (oui, encore eux ♥)

"Je t'aime", Michel Polnareff --- "Demande à la poussière", Radio Elvis



► Une chanson qui donne de l’énergie

Téléphone, mon beau téléphone, qu'est-ce qui me donne de l'énergie pour allez au lycée ? 
Sans surprise, on retrouve... DSLZ ;)

Maintenant, il faut faire un choix... je vais prendre ma chanson préférée actuelle, mais si vous êtes curieux.se (->que vous me posez la question en commentaire), j'ai une liste de trois ou quatre autres à mettre dans cette catégorie ;)
Cette chanson est une des raisons pour lesquelles j'ai envie d'apprendre l'arabe ^^


Sinon, il y a aussi...


"La pantomime²", Debout Sur Le Zinc --- "Hey", PoW Wow



► Une chanson nostalgique

J'ai exactement ce qu'il faut!
(c'est suffisamment rare pour que je le souligne ^^)
Si vous avez regardé les dernières Victoires de la musique -ce que je ne vous souhaite pas, Agnes Obel est la pianiste qui a joué avec toute la douceur du monde Hallelujah.
C'est une pianiste et chanteuse suédoise très talentueuse que j'aime beaucoup :)


Sinon, il y a aussi...


"Words are dead", Agnes Obel --- "La lune est morte", Les Frères Jacques

► Une chanson pour douter


 Là encore, une chanson vient immédiatement à mon esprit, d'un groupe que je suis étonnée de ne pas avoir parlé plus tôt (ouh la, c'était français ça ?) dont je m'étonne de ne pas avoir parlé plus tôt.

Un groupe découvert totalement par hasard (merci Spotify!) mais que plusieurs de mes ami.e.s écoutent (les vilains! il et elle ne m'en ont même pas parlé. Angèle et David, si jamais vous passez par là, c'est pour vous).
Pour cette chanson, j'ai eu un débat très intéressant avec une autre de mes amies (aka Maya) qui ne comprenait pas pourquoi j'aimais/j'avais partagé sur FB :) 


Sinon, il y a aussi...


"Où va le monde", La Femme --- "Des armes", Noir Désir (Léo Ferré)



► Une chanson pour se plaindre

Là, je n'ai pas trop d'idées... Une chanson pour se plaindre ? Quel est le principe? *incompréhension, elle est statufiée devant son écran...*

Est-ce que Ne me quitte pas rentre dans cette catégorie ? Ou La rose blanche ?

(il fallait bien que je place Jacques Brel et Mickey 3D... Pas taper, pas taper...)


Sinon, il y a aussi...


"Ne me quitte pas", Jacques Brel --- "La rose blanche", Mickey 3D



► Une chanson mystique

Mystique... une chanson mystique...
Diantre. Panne sèche.
Du coup, Joker.


Sinon, il y a aussi...

"Agnus Dei" et "Lacrimosa", Mozart --- "Inch'Allah", Grand Corps Malade et Reda Taliani



► Une chanson pour s’ouvrir au monde

Pour s'ouvrir au monde... j'adore cette formulation, mais elle me laisse songeuse ^^
Je vais donc ressortir deux groupes dont j'ai déjà parlé, j'ai nommé DSLZ et La Femme :)

La première a longtemps été ma chanson préférée. Quand je l'écoutais, je sentais, vous les connaissez, ces petites bulles de félicité dans le torse, qui vous montrent que vous êtes parfaitement heureux.se. J'adore la mélodie, et je me retrouve totalement dans les paroles; mon petit coeur ne pouvait que faire boum ^^


Sinon, il y a aussi...

Quoique cette formulation signifiait peut être "qui ouvre l'esprit". Dans ce cas... voici du jazz ;)


"Si l'idée nous enchante", Debout Sur Le Zinc --- "Si un jour", La Femme --- "Ça va ça va", TSF




► Une chanson pour surmonter la souffrance


Aucune idée. Ca veut dire "chanson réconfortante" ? "Chanson qui change les idées" ? "Chanson baddante ?"
Du coup, je mets un truc random parmi ce que j'aime ^^


"Les hommes que j'aime', La Rue Kétanou



► Une chanson bouleversante

Ici, aucune hésitation: pour le bouleversant, Barbara est maîtresse du jeu.
C'est une artiste que j'aime énormément, qui me viens donc de mon enfance. Je connais beaucoup de ses chansons par cœur, mais comme elle a beaucoup chanté il me reste plein de chansons à découvrir :)


Sinon, un peu moins fort, il y aussi...

"Perlimpinpin", Barbara --- "La rua madureira", Pauline Croze

► Une chanson pour rêver

Rêver... un impossible rêve .... rêver! même trop, même mal!
(ça y est, vous m'avez perdue. Mais bon, cette chanson ne fait pas vraiment rêver...)


Sinon, il y a aussi...


"J'veux du soleil", Au p'tit bonheur --- "Printemps", Les ogres de barback

► Une chanson pleine d’espoir


Là non plus, je n'ai pas trop d'idées ^^ Pour moi, cette catégorie ressemble un peu à la dernière... Mais je vais varier ;)


Sinon, il y a aussi...


"Je t'en remets au vent", Hubert Félix Thiéfaine --- "Bidonville", Claude Nougaro

►Une chanson drôle


(parce que tricher et être un forçeuse à fond (je viens d'inventer une catégorie), c'est cool)

Il me fallait cette ultime catégorie pour vous parler de deux artistes formidables: Boby Lapointe et Oldelaf.
Si vous connaissez le premier, c'est que vous avez appris La maman des poissons à la maternelle. Ou que vous êtes un cas (bienvenue ♥). Boby Lapointe, c'est l'humour absurde et les jeux de mots à travers la chanson française des années 60-70. C'est à dire: un gros kiff. Il faut souvent écouter plusieurs fois les chansons pour être certain.e d'avoir tout bien compris ^^
Si vous connaissez le second, je vous fais direct un gros câlin. Énormément d'humour, un jeu de scène génial, à mourir de rire. Je ne peux que vous inviter à découvrir ce qu'il a fait ;)



"Ta Katie t'a quitté", Boby Lapointe --- "Père Noël", Oldelaf et Alain Berthier


Voilà la fin de ce qui sera sans conteste un des articles les plus longs de ce blog ^^
Et pourtant... je ne vous ai pas ou peu parlé d'Eddy Mitchell, des Rita Mitsouko, des Tit's nassels, de Noir Désir ni de Mickey 3D. Je ne vous ai pas fait découvrir (ou pas) Muse, Georges Brassens, Louise Attaque.
Mais... un jour je reviendrai ;)

Je dis donc un énooooooorme merci à Camille/L'oiseau lit de m'avoir taguée, car finalement j'ai pris beaucoup de plaisir à faire ce tag (j'ai redécouvert plein de choses ^^ ) :) Gros bisous à toi ;)

Sinon les gens, je repars en vacances, donc je n'ai aucune idée du rythme que va adopter le blog ^^
Ciao!

1 août 2017

C'est le 1er, je balance tout! #7

Je ne ferai pas ce RDV pour Juillet, car je n'étais pas là une bonne partie du mois, et de fait je n'ai pas beaucoup lu/noté de liens. Je ferai donc un bilan de l'été à la fin du mois d'août ;)

16 juil. 2017

Lecture: Comment... [tétralogie]




Anne Percin
Le Rouergue
DoAdo
4 tomes
Humour, Rock, Amour, Amitié, Vacances, Economie*



*non, ne fuyez pas! Je vous assure qu'il n'y en a pas tant que ça ^^'
[Quatrième de couverture]
"Chers parents
Mon stage de survie en milieu hostile se passe bien, merci. J'espère que vous n’êtes pas trop mort, rapport aux frais de rapatriement qui doivent coûter bonbon, depuis la Corse.
Si jamais vous ne reveniez pas, ce serait sympa de m'envoyer un mandat parce que la prostitution masculine, ça marche pas trop dans le quartier.
Bon ben je vous laisse, c'est l'heure de ma piqûre d'héroïne.
Gros bisous, votre fils bien-aimé,
Maxime"

Cet été, Maxime ne veut pas partir en vacances avec ses parents. Il préfère rester chez sa Mamie, pour glander devant l'ordinateur. Tant pis pour lui. Il va vivre des journées délirantes.


J'ai découvert Maxime Mainard à la parution du tome 3, grâce à une chronique dans Je Bouquine (il y a fort longtemps, donc. 2012, pour celleux qui tiennent un calendrier). Mes parents m'ont acheté le tome 1 pour les vacances d'été. Puis j'ai réclamé le tome 2. Puis le 3. (Depuis, petite pensée pour cette série à chaque fois que je vais ) Paris en voiture et que je vois des panneaux "Kremlin-Bicêtre"/"Villejuif".) Puis j'ai découvert que ce cher Max tenait une page facebook (non facebookeuse que j'étais, je n'avais pas prêté attention à cette mention sur le tome 3) -j,'avoue, je me suis sentie un peu fausse fan. Comme Max annonçait pouvoir envoyer des tomes 4 à qui le demanderait (ou kazi), j'ai tenté ma chance (niarf, niarf) et j'ai reçu le mien. (avec le carnet, et tout et tout).
(mon rapport à la maxitude valait bien cette longue introduction).

Par où commencer ? (ça fait vingt minutes que j'essaie d'écrire cette chronique et que je préfère éplucher la page facebook, le livret bonus, la page A3 publicitaire. Gravement atteinte, avez-vous dit ?)
Je vous le faire à la fin, mais je vais citer Le monde des Ados maintenant, parce que je suis absolument d'accord avec cette phrase : 

"Trois raisons de lire la série:
1 -pour la musique
2 - pour l'humour
3 - pour Maxime !"

1/La musique

Personnellement, j'ai plus été éduquée à la chanson française qu'au rock. Du coup, Franz Ferdinand, Gorillaz, MGMT, The Pixies, The White Stripes, tout ça, je ne connaissais pas du tout. Heureusement, le destin a mis Maxime Mainard et son cult(ur)e du rock sur mon chemin. J'ai donc légèrement amélioré ma culture musicale, tout en retrouvant avec bonheur quelques titres de Polnareff. Des titres cultes et des morceaux inconnus (askip') sont disséminés tout au long des romans. Et répertoriés à la fin. Et dans le tome 3, vous avez droit à un test de personnalité à base de rock. Et dans le tome 4, il y a carrément trois playlist.
(et tout ça disponible sur Deezer et Spotify)

Mais comme le rock ne fait pas tout (sisi, je vous assure), d'autres musiques côtoient Metric et Shaka Ponk. Car contrairement à ce qu'il pourrait penser (hin, hin), Max n'est pas l'unique personnage de la série, et d'autres gravitent autour de lui. A ma relecture du tome 1, j'ai donc découvert, extatique, que la musique que j'aime (aka La Rue Kétanou et Les Ogres de Barback, notamment) est aussi mentionnée, via Pika/Natacha. Mais on retrouve aussi du jazz (via tonton/Christian/Chris/Encyclopédie Vivante de la Musique/du Rock), et de la chanson française (via un peu tout le monde). Et du disco. Et de la musique commerciale, dûment critiquée.
Bref, une belle diversité. Et si vous ne connaissez rien... non, c'est impossible.

2/L'humour

Je ne compte plus le nombre de fois où on m'a regardé bizarrement parce que j'ai explosé de rire dans les transports en commun. Vous voyez, quand vous vous retenez de rire mais que vous semblez assis.e sur une chaise électrique tant vous êtes plié.e en deux ? Ben voilà. 
Au fil des quatre tomes, vous rirez forcément, quel que soit votre humour. Car il y a autant de situations clownesques (mentions spéciales aux écouteurs, dans le RER, face à la prof de français, au chat Hector ("obèse et alcoolique"), à Laszlo Carreidas qui répare le chauffe-eau de Maxime travesti), de l'humour caustique et des sarcasmes (alias Maxime, Alice et Stéphane), de l'humour débile (alias Kevlon et le chiligone carne). Je n'ai pas cité Djoul' et Christian, mais ils ont aussi leur place.

Ah oui! On relèvera aussi les notes de bas de page où Maxime "maltraite grossièrement ses lecteurs" (sic). A savoir une adresse directe au lecteur, à la prof d'histoire, de français, à la femme de ménage. Toujours des commentaires personnels de son altesse sérénissime sur des citations, des situations, voire des astuces -la liste des Dix commandements à l'usage de ceux qui refusent de s'ennuyer dans un hyper. Bref, un truc phénoménal.

3/Maxime

Si je rencontre un Tag débile avec la question "quel personnage voudrais-tu épouser ?", il est probable que je penserai à Maxime -notez bien que ce n'est pas ce que je répondrais, je suis pas folle non plus**.

Je vous ai déjà dit que Max aimait le rock et l'humour. Mais dans le désordre, il aime aussi (comprendre: dans la série, on parle aussi de:) les romans policiers, l'anglais (alias paroles de rock et Agatha Christie), l'économie (sisi), la cuisine (expérimentale, comme le dit si bien le prospectus), sa sœur (mine de rien), mater des films d'horreurs avec sa sista' (la fausse, aka Alex), la brioche, les crêpes de sa grand-mère (Mamie Lisette, personnage important), le chat Hector, Ta'Cha, se mettre dans des galères pas possibles (préférablement avec ses potes Alex et Kévin). Il n'aime pas: le Vaste Monde, la musique commerciale, les cerises Montmorency, se faire arrêter par des policier alors qu'il s'apprêtait à prendre l'eurostar avec sa bien-aimé susdite (alias, vous verrez bien dans le tome 2).
Bon, cette description est partie en sucette, mais au moins vous ciblez le personnage (c'est le cas de le dire -pardon). En gros, c'est un personnage on ne peu plus complet, drôle, (insolent), touchant, qui sait se remettre en question et se prendre en main (sisi). C'est un personnage génial, absolument jubilatoire, avec une répartie de guedin (dixit).

Sauf que Maxime n'est pas le seul personnage de la série (à vrai dire, il y en a une flopée), et qu'ils sont tous aussi délirants, et en même temps crédibles, que lui. De Natacha, fière et écolo à Kévin, "le garçon le plus sévèrement touché par l'acné de tout Villejuif" (aka Don Diego, il faut lire le tome 1 pour comprendre la référence), en passant par le tonton dépressif et accro aux joints et le télétubbies glam-rock arménien (Julius Bogossian, pour vous servir), sans oublier le flic hyper strict (Stéphane/Laszlo Carreidas), tout un monde est réuni dans cette série, pour vous servir.

C'est simple: vous ne pourrez pas ne pas vous attacher.

4/ Le reste 

(ah, vous ne l'aviez pas vu venir celle-là, hein ! J'adore vous impressionner.)***
Ce sera plus rapide, promis.

Anne Percin a donc une plume fabuleuse. Qui rend absolument compte de la réalité, y compris dans le vocabulaire des ados. Une plume très rapide, et qui vous laisse complètement accro à la série (quatre tomes lus en cinq jours). Que vous dire d'autre ?
Il y a des références de tous les côtés, dans la littérature française comme dans la musique, les sites internet, les magazines 9-12 ans. (oui oui). Un mélange des sources complètement hétéroclite qui, encore une fois, rend tout à fait compte de la réalité.

Bon, au cas où vous n'auriez pas encore compris (et où vous seriez parvenus jusque là): lisez cette série. Vos abdos vous remercieront.




**Par contre, je répondrais peut-être Stéphane Rousset. Parce que je l'aime beaucoup. Et parce que, partant de la description sur la plage dans le tome 4, je peux supposer qu'il est taillé comme un dieu.
***Reprise tout a fait assumée du prospectus publicitaire (oui, encore lui).

Tome 1 : Comment (bien) rater ses vacances
Tome 2 : Comment (bien) gérer sa love story
Tome 3 : Comment devenir une rock star (ou pas)
Tome 4 : Comment maximiser (enfin) ses vacances

12 juil. 2017

Lecture: Génération K




Marine Carteron
Le Rouergue
Epik
Fantastique, Gore, Génétique


[Quatrième de couverture du tome 1]

Kassandre, Georges et Mina.
Trois jeunes que tout oppose mais aux destins liés.
Séparés par leur naissance et leur milieu social, ils ont en commun un ADN unique à l'origine de leurs pouvoirs.
Un ADN qui attise bien des convoitises et va les obliger à fuir pour sauver leur vie. Ka l'aristocrate, Mina la fille de domestique et Georges le fils de personne ne le savent pas encore mais ils ne sont pas seuls.
Ils sont la Génération K.



Ce sont les derniers livres que j'ai eus pour mon anniversaire (hormis les Harry Potter en anglais, mais chaque chose en son temps). Oui, bon c'était il y a trois mois. Caaaaalme.

Après un prologue quelque peu mystérieux, où l'on suit des tziganes et une jeune femme accouchant de jumeaux vingt ans avant, on se retrouve avec deux personnages, Georges et Kassandre, bientôt rejoint.e.s par un troisième, le journal intime de Mina. De temps à autre, on assiste aussi à des cauchemars inquiétant de l'un.e ou de l'autre...

Comme dans les Autodafeurs, les personnages sont très attachants et réalistes, à la fois forts et faibles. J'ai aimé l'humour pourri de Georg(es), la remise en question de Kassandre, et la volonté de Mina (je ne vous en dirai pas plus, ça serait vous spoiler méchamment ;) ).

Les romans sont assez (très) addictifs (j'ai lu le premier tome en une après-midi). En revanche, j'étais très contente d'avoir le tome 2 sous la main, car je suis restée un peu sur ma faim avec le premier tome, surtout au niveau du peu d'informations données sur l'univers.

Je suis tout à fait d'accord avec un commentaire de GumBook, sur Booknode: Génération K est un cocktail de genres étonnant. On retrouve aussi bien du roman policier voire du thriller que des recherches scientifiques, du fantastique bien sûr, relié à de la mythologie, et tout ça avec des petits détails bien gores, qui feraient presque basculer la série dans l'horreur.
On appréciera aussi les nombreuses références de titres, d'albums et de groupes métal/rock, ce qui me fait un peu penser à la série Comment bien rater ses vacances (d'un genre pourtant totalement différent).

Petit bonus mais pas des moindres: tout comme Césarine Mars, Kassandre Bathory de Kapolna existe sur les réseaux sociaux ;)

Au final, Génération K est une série prometteuse, dont j'ai hâte de lire le troisième (et dernier) tome!


9 juil. 2017

In My Mailbox #20

Bonjour!
Tout petit IMM, pour les derniers livres reçus, achetés et empruntés (quand je dis derniers... on va remonter trois semaines en arrière ^^')

Ily a trois semaines donc, je suis allé à un petit événement du nom d'Up Fest. Et il y avait une librairie. Bien obligée d'y faire un tour, je voulais tout acheter, mais limitée par mes finances, je me suis réduite à trois ouvrages à bas prix. (plus le catalogue de la maison d'édition. Ca mange pas de pain.)

  

Vous avez déjà vu le premier dans le C'est le 1er, je balance tout la semaine dernière. J'ai pris le second pour ne pas prendre le livre "Demain" (en même temps, j'ai le DVD). Et le troisième m'intriguait pas mal, ça a l'air d'être un petit manifeste d'écologie déguisé.


J'ai aussi reçu, grâce à Tessa Garnier, "Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand dédicacé ainsi qu'un marque-page lui aussi dédicacé, s'il vous plaît ;) Je les remercie beaucoup !

Enfin, j'ai emprunté tout à fait intempestivement (j'adore cet adverbe) quelques romans chez une de mes amies.
   


Cest tout pour cette fois, mais je ne doute pas de revenir bientôt avec de nouvelles acquisitions ;)

5 juil. 2017

Ma PAL de l'été | 2017

Bonjour bonjour!

Au début, je n'avais pas prévu de faire de PAL pour l'été 2017. L'année passée, j'ai fait le Challenge de Saefiel et rétrospectivement je n'en vois pas trop l'intérêt, puisqu'on peut modifier la listeà loisir toute la durée du challenge.

Mais cette année, je participe à deux challenges (12 mois, 12 ami.e.s, 12 livres et Le temps d'une relecture), et j'ai aussi des lectures de cours (oui oui, l'été -_-' ). Donc je me suis dit que définir clairement une PAL de l'été pourrait m'aider :)

Pour le challenge Le temps d'une relecture


En Juillet

    
(j'ai déjà commencé ^^)

En Août

       
J'ai les trois premiers tomes en anglais (et le premier dans les deux éditions), mais pas le reste. Du coup je finirai la série en français (obtenir la suite de la série en anglais me permettra de la relire ;) )

Pour le challenge 12 mois, 12 ami.e.s, 12 livres


En Juillet 
 
Je devais lire le premier en juin, mais j'ai failli.

En Août 
        


Pour les cours


Pour la Littérature
 
J'ai tellement hâte. (ironie quand tu nous tiens...)

Pour le Latin (à lire en français, faut pas exagérer x) )

 
(n'est-ce pas que les couvertures font envie...)



Voilà tout mon programme. Enfin, je vais quand même alterner avec des livres sympas et/ou rapides à lire, pour que ça passe mieux ^^ (surtout quand j'entamerai la partie "pour les cours"...)

2 juil. 2017

Lire Autrement #6 : Les 18 fugitives

Paul Cowan
Arte, ONF Canada, Intuitive pictures, bellota films...
1h15 de lecture
Gratuit
Conflit Israélo-palestinien


[Résumé trouvé sur le site internet]
Nous sommes en 1987, et le premier mouvement populaire Palestinien se soulève. Les habitants veulent des alternatives locales aux produits israéliens, notamment le lait, qu'ils achètent alors à une compagnie israélienne. C'est là que commence l'histoire de nos 18 vaches.

Derrière l'opération se cachent des intellectuels pacifistes et des professionnels de tous bords. Pas vraiment des fermiers lambda. Peu importe, ils foncent tête baissée, achètent 18 vaches et les passent en contrebande à Beit Sahour, une ville en Cisjordanie.
Mais qu'y connaissent-ils, en vache ? Ces tout nouveaux fermiers doivent apprendre tout depuis le début - même comment traire leurs protégées, ce qui n'est pas aussi facile que ça en a l'air.
Finalement, les vaches attirent l'attention des autorités israéliennes, et c'est une traque qui commence - un jeu du chat et de la souris (ou du soldat et de la vache) à grande échelle - alors que les vaches sont transférées d'étables en étables, fuyant des poursuivants déterminés à les trouver. Les vaches entrent dans la légende et le "lait de l'intifada" (parfois distribué dans la nuit) dans la vue de tous les jours des habitants.


Je ne sais pas vous mais en ce qui me concerne, du haut de mes 17 ans j'ai du mal à comprendre ce conflit et ses enjeux. Un reportage dans la revue Topo (que je vous conseille!) m'avait déjà un peu éclairée, et cette application m'a apporté encore quelques précisions.

Avant toute chose, cette application se démarque par son format. A la fois, BD interactive, animation en stop-motion et mini-jeux, elle peut aussi être complétée par des textes ou des interviews vidéos. Chapeau donc, pour ce format qui n'a pas dû être évident à mettre en place.

Cette BD (on va l'appeler comme ça ^^) est aussi très enrichissante et instructive, pour moi qui n'était pas très au point. En effet, le "contexte" est très bien expliqué, que ce soit dans la BD ou dans les suppléments (vidéo, biographies...). Les vaches, sionistes (nationalisme israëlien) convaincues, vont découvrir la Palestine et le quotidien de ses habitant.e.s... ce qui va ébranler leurs certitudes.

Car oui, les vaches sont humanisées : elles ont chacune une personnalité distincte, de la narcissique à la cheffe de groupe en passant par la révoltée. En bonne végétarienne que je suis, j'ai parfois trouvé qu'elles étaient un peu trop humanisée: à un moment, elles passent commande dans un drive-in et découvrent les spécialités palestiniennes. Plus tard, quand elles sont menacées, l'une d'elle ne veut pas "finir" en [insérer le nom de la spécialité que j'ai oublié x) ]; on comprend donc qu la vache a précédemment mangé de la viande bovine...

Globalement, une bonne expérience.


1 juil. 2017

C'est le 1er, je balance tout! #6

Hola manant.e.s !
Diantre, déjà six mois que ce rdv existe ? :o

Le principe est de balancer le top du mois dans quatre catégories : les meilleures et pires lectures, les super chroniques, les super liens internet, et ce dont on est super fier.e.s. RDV fièrement inventé par Julia/Lupiot.



♥TOP/FLOP du mois ♥


       
(sachant que j'ai lu les vingt premiers tomes de l'Attaque des Titans)
(et oui, je n'ai chroniqué ni Le défi végane, ni Polina ^^)


TOP


  • Le défi végane 21 jours, d'Elise Desaulniers
Un guide très, très complet, clair et précis, qui ne manque pas d'humour. Les pourquoi, les comment, les réponses aux questions des proches et les recettes, tout est là... tellement alléchant ^^ Je conseille à toute personne végane ou non, s'y intéressant ou non; cela permet de comprendre ce "mode de vie" :)
(et pour un prix modique en plus, 10€ !)









  • Polina, de Bastien Vivès
Après l'avis qu'en avait donné Julia/Lupiot, j'avais grand hâte de découvrir cette BD qui, fort heureusement, se trouvait à la médiathèque. Et j'ai beaucoup aimé! Je trouve que le trait de Bastin Vivès correspond parfaitement au sujet: la danse, et les émotions. J'ai beaucoup aimé le personnage de Polina (dont je ne connaissais pas du tout l'histoire), que j'ai trouvée très touchante. A lire donc!









  • L'attaque des Titans, Hajime Isayama
Un manga de combat, mais aussi à ma grande surprise d'intrigues politiques. Très, très addictif, les vingt tomes que j'avais à ma disposition ont rapidement été avalés. Il y a beaucoup de personnages, réalistes dans les diversité, et dont les caractères ne sont pas définis par leur genre :) ! Un classique des mangas, que je vous recommande fortement !









FLOP



  • La controverse de Valladolid, de Jean-Claude Carrière
Ma lecture la moins agréable du mois. Si le sujet est intéressant sur le fond, le livre est très lent, et je me suis pas mal ennuyée.












♥Chroniques lues ailleurs ♥


Je vous préviens, je me suis bien préparée cette fois, et je de quoi satisfaire votre curiosité! Au programme des deux prochaines rubriques: du brocoli, une pluie de mots, dans ta page -entre autres- !


  • Mais commençons par une chronique du blog My Pretty Books. C'est simple, on ne peut pas donner plus envie de lire un livre: elle conclut par les mots "Je l’ai terminé en ayant l’impression d’avoir découvert l’un des livres les plus importants de mon existence. "




  • Continuons avec la première chronique du Broco, sur une série de BD intitulée Miss Pas Touche (titre du premier tome: une vierge dans un bordel, pour vous donner un aperçu). Broco conseille, en précisant tout de même "à ne pas mettre entre toutes les mains" -ce qu'on s'imagine bien.


  • Deuxième chronique du Broco pour un livre -audio- que j'ai dans ma PAL depuis, pfiou, quinze mois facilement, j'ai nommé "Sapiens, une brève histoire de l'humanité", par Yuval Noah Harari. Le bouquin est mastoc, même en audiolivre -16h d'écoute. Et pourtant, le Broco en a des coeurs dans les yeux, et recommande à fond les ballons: "une lecture absolument étourdissante et d'une érudition agréable. Je ne peux que vous le conseiller à cor et à cri, ce bouquin devrait être lu par tout le monde."



  • Voici la dernière chronique du Broco, mais couplée avec celle du Charmant Petit Monstre, qui ont lu ensemble La servante écarlate de Margaret Atwood. Une histoire que vous connaissez certainement, parce que vous l'avez lue, que vous en avez entendu parler ou... que vous avez vu la série. Les deux copines sont d'accord : "La servante écarlate est une lecture difficile, certes, mais indispensable", "Margaret Atwood signe là une dystopie carrément glaçante et percutante comme j’en ai rarement lu." Je crois que vous avez compris le topo.




  • On enchaîne avec une chronique de Pluie de Mots, de "Toute la beauté du monde n'a pas disparu" -rien que le titre vaut le coup, je trouve ^^. J'ai l'impression qu'elle a bien aimé... "J'ai vécu un moment inoubliable et intense." Une très belle chronique en tout cas (sur un très beau blog) :)




  • Enfin -oui, c'est la dernière... chronique ;) - voici une chronique de Lucie ou Marion (ben oui, c'est pas signé, alors je peux pas deviner) du blog Dans ta page (entre Allez vous faire lire et Dans ta page, on fait le plein de réparties sur la blogo). Ici, elle chronique Une sœur, de Bastien Vivès -oui, le même qui a écrit Polina. J'aurais pu prendre plein de phrases dithyrambiques; j'ai choisi celle ci : "Lire Une Sœur, c’est un peu comme écouter Le Bel âge de Barbara." -et si vous ne connaissez pas Le Bel âge, qu'attendez-vous pour aller l'écouter ? C'est une pépite, comme cette BD apparemment.

Une_soeur

♥Les liens "WAHOU" de Juin♥



  • Le mois de juin a été caniculaire, et sentait bon les vacances (enfin, j'espère pour vous). Et comme chaque année, on a vu fleurir (c'est le cas de le dire... pardon) les recommandations livresques pour l'été. Ma préférence va à celle(s) de Dans ta page (oui, encore), qui a groupé ses conseils par thématique (mes préférées: "Senti-menthe à l'eau" et "Restes de salades composées"). Il y en a pour tous les goûts, et pour tous les âges (cf la sélection ci-dessous, où il y a de la BD, des romans "adultes", des romans "jeunesse"...) 
tututututu
voici la sélection "Restes de salades composées"


Urban Comics - Salon du Livre de Paris 2015






  • Durant tout le mois de juin a aussi eu lieu le FeminiBooks sur youtube: une vidéo par jour, toujours sur une chaîne différente, pour présenter un livre ou une série de livre féministe, explicitement ou pas. J'air repéré plein de livre, et découvert plein de chaînes booktube, et je vous invite fortement à aller voir :) Une super idée lancée par Ninon de la chaîne Les Carnets d'Opalyne, suite au succès qu'avait eu la première session en mars (dont j'étais passé complètement à côté x) )



  • Enfin (oui, c'est le dernier lien ^^) retour sur le blog Pluie de mots pour la présentation d'un très chouette challenge, auquel je vais participer: Le temps d'une relecture. Il s'agit de relire au moins une fois par mois un livre ou une série, pour les six mois restant à 2017 :) .



♥L'instant fierté personnelle ♥


Alors... qu'est-ce que je vais bien pourvoir trouvé cette fois-ci ?
J'ai bien peur qu'il n'y ait pas grand chose dont je sois fière... il y a plutôt les choses dont je suis contente ^^ (notez la différence ;) )
Au début du mois, je suis allé chez une amie (que je n'avais pas vu depuis 10 mois!) et ensemble nous sommes allées voir en concert les Tit' nassels, Oldelaf et Debout Sur le Zinc.
Et c'était bien ♥ .
L’image contient peut-être : 3 personnes, texte

Sinon, plus classique, j'ai passé les épreuves anticipées du bac, et j'ai fait la représentation de théâtre. Le plus positif c'est que ce soit derrière moi ^^

Ah, aussi, j'ai décidé de reprendre les maths l'année prochaine (en option du coup ) ^^

Voilà pour mon mois de juin ;) En revanche il est fort probable que je ne fasse pas le RDV pour le mois de juillet, ou que fin août il soit pour les deux mois car... je pars en vacances ;)